croquis de minuit

3 avril 2011 § Poster un commentaire

balaie mes soucis…

un petit carnet qui vient de New-York… les pages fines si fines et mon cœur lourd… il est tard… dérisoire… mes stylos gris sur moi… il ne reste qu’à dessiner…

il me regarde et je crois entendre :  » ça n’a aucune importance… »

c’est vrai

 


“Oh soul,
you worry too much.
You have seen your own strength.
You have seen your own beauty.
You have seen your golden wings.
Of anything less,
why do you worry?
You are in truth
the soul, of the soul, of the soul.”

Rumi

Où suis-je ?

Entrées taguées minuit sur journal du dessin rencontre.