présence en chaque chose 

4 avril 2017 § 7 Commentaires

le désespoir serait-il appel à poésie ? chaque instant quotidien me pousse vers une révélation… vers une vision qui guérit de tout…

Il n’y a que de petits miracles quotidiens,
des illuminations,
des allumettes allumées subitement
dans l’obscurité

Virginia Woolf

l’immense quotidien roulé dans l’iris
un matin
d’orchidées trouvées

Nicole Brossard

Quotidiennes

Voici que dans cette journée
Le ciel d’azur proclame
Qu’il va s’ouvrir,

Que nous allons voir
Ce dont nous ne savons
Rien que l’existence,

Que ce sera la grande révélation,
L’éblouissement où nos profondeurs
Se laisseront dévoiler

Et nous vivrons alors
Selon ce désir fou
Qui est en nous –

Cela s’annonce tous les jours
Et chaque jour nous espérons
Que ce sera pour aujourd’hui.

Guillevic

les beaux mots ont été glanés sous l’arbrealettres

 

Où suis-je ?

Entrées taguées Nicole Brossard sur journal du dessin rencontre.