silence heureux

28 juillet 2014 § Poster un commentaire

Serge par Kajan© juin2014

Serge Sautereau saisi silencieusement

ARRÊT D’UNE MINUTE…

Parce que c’est important,
de temps en temps,
je m’offre une minute de silence…
En hommage, bien sûr,
à ma mémoire future !
Mais aussi,
cet instant précis,
pour comprendre que je vis.

Toucher et caresser un objet,
goûter et savourer un bruit,
écouter le bruit de la rue,
regarder les nuages qui passent,
sentir cette odeur de terre mouillée
laquelle s’ajoute
celles de l’herbe et des feuilles, mêlées,
ah ! respirer, respirer profondément,
et intensément, comprendre que je vis,
une fois, une seule fois,
quel que soit le décor,
mais seul dépositaire de ce cadeau :
ma vie, ce trésor
perdu dans le temps…

Quand vous m’accorderez
la minute de silence
qui est due
à ceux qui ne sont plus,
quand vous vous souviendrez de moi,
vous penserez à tout cela…

Serge Lardans

et  » Légendes «  l’art du récit photographique par Serge Sautereau… voix d’Yves Simon  …

Tu retrouvais partout la vérité hideuse, Jamais ce qu’ici-bas cherchaient tes vœux ardents, Partout l’hydre éternelle qui te montrait les dents; Et poursuivant toujours ta vie aventureuse, Regardant sous tes pieds cette mer orageuse, Tu te disais tout bas: « Ma perle est là dedans. » (Alfred de Musset)

Tu retrouvais partout la vérité hideuse,
Jamais ce qu’ici-bas cherchaient tes vœux ardents,
Partout l’hydre éternelle qui te montrait les dents;
Et poursuivant toujours ta vie aventureuse,
Regardant sous tes pieds cette mer orageuse,
Tu te disais tout bas: « Ma perle est là dedans. »
(Alfred de Musset)

.oi et .oi

24 avril 2014 § Poster un commentaire

cadeau par Kajan(c)d

INVENTION DE L’AMOUR

ici et là, partout et même
Où n’étant plus tu es encor
Je te découvre et te ramène
Dans l’ombre étroite de ton corps.

Tu peux perdre ici ta présence
Et disperser ton mouvement,
Dans ta forme qui recommence
J’immobilise mon tourment.

Tu n’es plus ce nom, ce visage,
Cette colère, cette loi :
Tu conduis dans mon paysage
La saison qui n’aime que toi.

Je n’existe plus si je doute,
Ombre vive aux bras transparents,
Et si tu parles je n’écoute
Que le silence où je m’entends.

Louis Emié

 

 

rester au centre silencieusement

14 avril 2013 § Poster un commentaire

silence vert par Kajan (c)

Silence soudain dans la maison.
Le dernier pavot s’est défait.
Dans une longue somnolence je me fige
Et j’accueille l’obscurité qui vient trop tôt.

Les portes sont fermées à double tour,
Le soir est noir, le vent se calme.
Où est la gaieté, où le souci?
Où es-tu, mon doux fiancé ?

On n’a pas trouvé la bague secrète,
J’ai attendu pendant de longs jours,
Comme une fragile prisonnière
La chanson est morte près de mon coeur.

Anna Akhmatova

il t’attend

11 mars 2013 § Poster un commentaire

regard par Kajan(c)

dans le carnet… sage comme une image… il te tend son regard… il t’attend…

la Karnet de Kajan(c)

Votre nom ne me dit rien.
Seul votre regard me parle du silence
qui vous déserte ou qui vous hante

Michel Camus

 

 

 

 

fleur calligraphique

3 mars 2012 § Poster un commentaire

 

fleur… passé médusé… souvenir en signes… sorti du carton pour y retourner aussitôt…aperçu de mon âme… hiérurgie floraison…

 

 

silence

9 août 2011 § Poster un commentaire

 

Où suis-je ?

Entrées taguées silence sur journal du dessin rencontre.