Phonésie

29 avril 2020 § Poster un commentaire

ce dessin a été réalisé pendant une phonésie d’Anatoli Vlassov aujourd’hui … depuis plusieurs jours je me prête à l’expérience et les apparitions nées de ces échanges me surprennent dans des registres nouveaux …

l’apparition se déroule sur un sachet de papier recyclé préalablement taché par mes soins …
( ici un sachet de pain )
en procédant ainsi je cherche à révéler la poésie en chaque chose …
l’invitation d’Anatoli à participer à ses séances inspirées a l’effet d’un puissant catalyseur …
je l’en remercie de tout mon cœur… 
( je vous reparlerai d’Anatoli bientôt … en attendant vous trouverez plein d’informations sur sa démarche sur la toile )

DANSEURS DE PARADIS

jusqu’à la fin des temps
et plus loin encore
dans tout ce bleu
qui n’est que toi
jusqu’à la fin des mondes
et plus loin encore
bien plus loin
sans jamais rien comprendre

dans tout ce bleu
qui n’est que toi
je remonte
vers la source
des hommes-questions
vers tous ceux
qui interrogent
la source sans source

je remonte
vers l’intérieur de tout
mille astres noirs
au fond de mes poches
je mets lentement au jour
cette force d’éden
de coeur en coeur
de lèvre en lèvre
de vie en vie

l’univers tout entier
suspendu
au visage d’une femme

je mets du baume
au monde
je marche l’immensité

je glisse et reglisse
le long des désolations
je remonte
vers les cendres fertiles
au jour le jour
à la nuit la nuit
j’écoute sans relâche
cette voix qui parle en moi
je l’écoute
aimanté par l’impossible
aimanté
par le fond des mondes

oui je dérive
vers la nuit de la nuit
je m’abandonne
aux avant-postes
des grands effondrements
je remonte
en fièvre pétrifiée
en étincelante déploration
mon âge se compte
en milliers d’étoiles
dans tout ce bleu
qui n’est que toi

j’accueille le jamais plus
comme si l’inquiétude
ne pouvait plus neiger en moi
dans tout ce bleu
qui n’est que toi

comme au premier jour
et les villes basculent
et les fleuves rebroussent chemin
dans la profondeur
des profondeurs
la sève circule
chez les danseurs de paradis

Zéno Bianu

 

un bonheur simple comme un cafezinho

6 juin 2017 § 6 Commentaires

dessiné en-bas de chez moi samedi 27 mai devant la boulangerie portugaise où je vais boire mon petit café … les belles images sont de Luis Henkes (c) … merci à Mena et à tous ceux qui ont apporté leurs coups de pinceau …

Tout ce que je fais apparaître
Dans mon silence
Est prêt à se donner
Avec un sourire
Porteur du bonheur de silence.
(Guillevic)

ce dessin est le point d’orgue de toute une rêverie commencée en début d’année dans mes vœux et les petites histoires dessinées sur les sachets de sucre

crayonnage en cours

4 décembre 2016 § Poster un commentaire

quelques traits sur un dessin collectif démarré en début d’année puis un peu délaissé… une méditation à la mine de plomb…

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Je voudrais pouvoir dessiner les effluves
qui circulent entre les personnes

Henri Michaux

le titre

9 février 2016 § 2 Commentaires

  » le titre « dessin créé sur la base du tableau de Mendeleïev …

le titre par Kajan(c)

Ce dessin est le fruit d’une commande et accueille désormais les collaborateurs et les visiteurs de l’Unité de toxicologie et chimie forensiques (UTCF) du Centre Universitaire Romand de Médecine Légale (CURML) au Chalet-à-Gobet sur Lausanne. Je suis depuis longtemps fascinée par les représentations de l’univers qu’a tenté l’homme: ce tableau est pour moi une sorte de mandala scientifique. Ce qu’il représente est en toute chose et ainsi nous lie.

le titre (au dos) par Kajan(c)

La titrimétrie ou titrage est une technique de dosage utilisée en chimie analytique afin de déterminer la concentration d’une espèce chimique en solution … ou titre d’une solution.

dans la galerie ci-dessous quelques images reflets de ces moments de création collective… (cliquez sur l’image pour ouvrir la galerie)

 

Encore des lettres aujourd’hui
toutes sortes de phrases
mêlées aux vôtres
Parfois je réponds et parfois non
C’est comme le téléphone
il sonne je le regarde sonner
il y a des jours
où je ne suis pas dans mon nom
pas dans mon sang pas dans mes yeux
des jours des semaines des mois
je laisse
les lettres parler le téléphone hurler
C’est une affaire de bon sens
Je ne peux répondre qu’en ma présence
Seulement voilà que faire
quand je n’y suis pas

Christian Bobin

holothurie

 

merci à Marc pour cette aventure… merci à tous

le verger de Francis

13 décembre 2015 § Poster un commentaire

ou la culture collective des traits d’union…

ce dessin collectif est né du dialogue d’un groupe de personnes à qui j’ai proposé de visiter le verger de Francis, notre hôte, avec leurs couleurs et leurs formes… au long de cette belle soirée d’anniversaire, le jardin est apparu simplement sur le papier… les crayons sont fertiles… la proposition a surpris puis charmé…

dessin collectif 17 octobre 2015 par Kajan

réalisé le 17 octobre 2015 sur le thème du verger rêvé …

2015-10-17 20.00.48retouche

un dialogue autrement… au-delà des conversations convenues… un échange simple… je suis fascinée de découvrir à chaque dessin collectif l’empreinte du moment… le plaisir des gens de laisser une trace simple et poétique…

une vingtaine de personnes ont imaginé une nouvelle flore pour ce jardin particulier…

en floraison perpétuelle...

en floraison perpétuelle…

images de Serge Sautereau

le dessin collectif de 2015celui de 2014le tout premier

il est né pour le solstice d’été

18 juin 2015 § 2 Commentaires

plus de 30 personnes ont participé à ce dessin collectif débuté le 31 décembre 2014 et terminé pour le solstice d’été… merci à tous ceux qui ont posé leurs traits et leurs couleurs … Anne-Letizia, Serge, Claude, Thomas, Jade, Nathalie, Celeste, Matthieu, Jean-Didier, Laura, Lea, Assya, Sylvain, Manouche, Christine, Shona, Neal, Nicolas, Noémie, Anne, Anne-Laure, Barbara, Luce, Rike, Sylvie et Silvia… et des visiteurs des journées portes ouvertes…
être de feu…élémentaire… Golem… corps explosé entre l’imaginaire et le terrestre… créature…

il court il court le dessin…

13 janvier 2014 § Poster un commentaire

 dessin collectif de cette année… technique mixte sur carton format 80×80…

18 personnes ont partagé leur sensibilité… leurs traits délicats… tout en circonvolutions autour du noyau…

aperçu du 13 janvier 2014

merci votre contribution … de tout mon coeur

Wladd, Natascha, Jean-Luc, Sylvain, Muriel, Nicolas, Celeste, Philippe, Edgar, Marie-Laure, Elise, Filomena, Antonio, Anne-Laure, Sylvie, Anne, Deiva et Rike …

Les trois cercles

J’aurai vu.
J’aurai saisi, à force, les trois cercles:
le commun, le propre et celui de l’arcane.
J’aurai su le désir et le vide.

Parfois, trop proche de comprendre,
j’aurai baisé les lèvres de l’abîme.
Quelques chances m’auront sauvé.
Il me faudra beaucoup d’esprit,
à la dernière passe,
pour rire de l’infime chemin parcouru.

Franck André Jamme

 

dessin collectif ( version finale )

2014

3 janvier 2014 § Poster un commentaire

le dessin collectif amorcé le 31 décembre …

dessin collectif 2014

pour la troisième fois une étincelle dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier… avec la participation de Wladd Muta , de Natascha Plum et de Jean-Luc Marbot…

Wladd maître du centre noir

Wladd pose l’acte fondateur en maître du cœur noir…

Natascha au coeur du dessin

Natascha pose quelques tuteurs à la floraison chaotique…

Jean-Luc et le rêve

Jean-Luc nourrit délicatement le rêve…

une histoire à suivre, à continuer ces prochains mois… comme en 2012 et en 2013…

Demain tous ces mots en lesquels je t’aime
seront vivants, toi morte.
Corps, tu étais en vie pour ne plus l’être,
Si belle ! Seuls demeurent ces vers.
Fernando Pessoa

au matin du premier janvier...

au commencement...

 

 

 

 

 

il est né ce mandala

1 février 2012 § 1 commentaire

construit par 27 personnes du 31 décembre 2011 au 31 janvier 2012

sur un tirage de couleurs…

Où suis-je ?

Catégorie dessin collectif sur journal du dessin rencontre.