l’éventail

26 mai 2013 § Poster un commentaire

serpent de vent par Kajan(c)

à quoi me serviras-tu quand je ne respirerai plus ?

éventail par Kajan(c)

Le vent. Le vent profond et noir. Or le vent immobile.

Très proche infiniment du centre, interrogeant l’obscur, avec une respiration inquiète, et des images sans images.

Qui suis-je, en cette chambre ? Il est un échange équivoque où tremble, dans l’espace des murs simultanés,

le présent simple.

Jean Laude

dans le vent par Kajan(c)

 

 

 

Où suis-je ?

Entrées taguées Jean Laude sur journal du dessin rencontre.