mater dolorosa

23 juin 2019 § 2 Commentaires

mater dolorosa
gelée à la rose
perdre ma mère n’est pas un thème pour la chanson
perdre sa mère
comment le peut-on?
sous la lune
en perpétuelle gestation
le temps a craché des mots incompréhensibles
dont le poète s’est saisi
tu semblais là
es-tu partie?
le vide n’a jamais semblé aussi plein d’impossibles questions
ce soir ma peine se soigne à l’essence de rose
dans le jardin éternel
tu reposes
poème et dessin de Catherine Jan dite Kajan

chanson à la rose par Kajan(c)

d’un regard

5 octobre 2018 § Poster un commentaire

poème et dessin au mentaliste

aujourd’hui j’étais sans regard
les yeux avaient déserté mon visage
en faisant des tours de passe
j’attendais une révélation
comment retrouver la vue
quand tant d’épines ont poussé devant moi
je sais que les cartes sont là
dans le parfum soudain d’une rose
je comprends que c’est elle qui voit

 

 

retraité

1 octobre 2014 § Poster un commentaire

ou variation au moine…

retraité par Kajan(c)

Le moine me donna la rose la plus belle
du jardin clos

et ma cellule brûla de cette étincelle
comme une peau

qu’éventerait très fraternellement l’aile
d’un ange trop beau.

Robert Mallet

voyage de nuit

17 avril 2014 § 7 Commentaires

une rose par Kajan(c)

corps frissonnant

j’ai pris le crépuscule comme un amant délicat

glissant dans l’obscurité

cherchant à te retrouver en rêve

j’ai rencontré le sommeil

je l’ai étreint de toute mon âme

 

Kajan

 

juste ça

27 juillet 2011 § Poster un commentaire

comme un oiseau fait son nid, 

j’installe mon atelier …


2 ans en dessin… alors grenade !

4 juillet 2011 § 4 Commentaires

 

ou rose?

plus de 200 publications dans ce « journal du dessin rencontre » pour vous faire partager ma pratique quotidienne du dessin… cet exercice m’a conduit sur de nouvelles pistes… celles d’un désert lointain… aride en apparence… paradoxalement habité de tant d’esprit(s)… au plaisir se vous y rencontrer alors que nous aurons cru nous être perdus…

d’autrefois

22 mai 2011 § 2 Commentaires

journée à transférer des choses, préparer mon nouvel atelier, tomber sur des souvenirs… celui-ci de 1999… déjà… des taches d’encre et des esprits alors que ma fille chantait dans mon ventre…

Pour connaître la rose, quelqu’un emploie la géométrie et un autre emploie le papillon.
Paul Claudel

Où suis-je ?

Entrées taguées rose sur journal du dessin rencontre.