d’un regard

5 octobre 2018 § Poster un commentaire

poème et dessin au mentaliste

aujourd’hui j’étais sans regard
les yeux avaient déserté mon visage
en faisant des tours de passe
j’attendais une révélation
comment retrouver la vue
quand tant d’épines ont poussé devant moi
je sais que les cartes sont là
dans le parfum soudain d’une rose
je comprends que c’est elle qui voit

 

 

Tagué :, , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement d’un regard à journal du dessin rencontre.

Méta