50 000 clics pour le journal du dessin rencontre

18 avril 2014 § Poster un commentaire

25avril09

créé à l’occasion de ma participation au Paléo Festival en 2009, ce blog vient de franchir la barre des 50 000 clics et à cette occasion vit un grand remaniement en vue des prochains 50 000…

merci à mes abonnés et aux contemplateurs inopinés… découvrez le sens du dessin rencontre ici

et n’hésitez pas à faire une promenade à travers ce blog qui présente plus de 300 de mes dessins…

un remerciement particulier à Arbrealettres chez qui je trouve plein de mots choisis et lumineux……..

……………………….

J’ai fait ce que j’ai pu
Au besoin je me relevais la nuit
Pour compléter mon dessin
D’une flèche ou d’un oiseau
D’une pustule ou d’un ponceau

J’ai fait ce que j’ai pu pour rien
Puisqu’à la fin je m’écroule
Sous cet amas de portraits
Dont aucun ne coïncide avec un autre
Alors qu’ils me ressemblent tous.

Jean Rousselot

reflets intranquilles

1 avril 2014 § 4 Commentaires

Je trouve peu à peu au fond de moi le chagrin de ne rien trouver au-dehors.

Qui Sont ces SS ? par Kajan (c)

251 (1) Pessoa

251 (2) Pessoa

251 (3) Pessoa

contre-plongée aux serpents

par dessous auSSi

dessin rencontre du jour pour Serge

 

 

l’échelle des êtres

27 février 2014 § 1 commentaire

dessin rencontre pour Bertrand

l'échelle des êtres par Kajan(c)

Que ma présence qui vous cause
énigmatique malaise,
haine sans rémission,
soit météore
dans votre âme.

René Char

l'échelle des être 2 par Kajan(c)

dessin rencontre : dessin improvisé à partir d’un tirage de cartes et d’une phrase ainsi que de l’énergie de la rencontre…

 

 

 

certainement

29 janvier 2014 § Poster un commentaire

dessin rencontre 23 07 n4

 


je serai seule à les dire
mots d’amour
terreau du monde nourrissant le jardin
alors que tombe le soir
je ne dois pas cesser

que deviendrons-nous si je renonce
sans l’eau de ton regard rien ne poussera

ils sont là
fourmillent dans mon crâne
jusqu’au bout de ma langue
réchauffent mes doigts
me font rire aux éclats

je les dirai à l’ultime poussière
certainement

certainement
je t’en couvrirai quand tu auras froid
parfumant ton souffle
jusqu’à ce que tu tombes en toi
pour me rejoindre


Kajan                
écrit dans le bus… il y a peu

dessin rencontre à la Folie Voltaire

28 août 2013 § Poster un commentaire

dessin improvisé à partir d’un tirage de cartes et d’une phrase, je vous propose quatre rencontres en septembre à la Folie Voltaire dans le magnifique et inspirant parc de Mon Repos à Lausanne

1er, 8, 22 et 29 septembre si le temps est clément…

dessin rencontre 18 août 2013 par Kajan (c)

« Le Trait de Pinceau […] n’est pas une simple ligne ou le simple contour des choses. Né de l’art calligraphique, il comporte de multiples implications. Par son plein et son délié et par le Vide qu’il cerne, il représente forme et volume ; par son « attaque » et sa « poussée », il exprime rythme et mouvement ; par le jeu de l’Encre, il suggère ombre et lumière ; enfin, par le fait que l’exécution en est instantanée et sans retouche, il introduit les souffles vitaux. Plus que la ressemblance extérieure, ce que le Trait cherche à capter, c’est le li « ligne interne » des choses. En même temps il prend en charge les pulsions irrésistibles de l’homme. » François Cheng

détail DR 18 août 2013 par Kajan

« […] le plus souvent nous passons d’un endroit à l’autre, d’un espace à l’autre sans songer à mesurer, à prendre en charge, à prendre en compte ces laps d’espaces. Le problème n’est pas d’inventer l’espace, encore moins de le réinventer […], mais de l’interroger, ou, plus simplement encore, de le lire ; car ce que nous appelons quotidienneté n’est pas évidence, mais opacité : une forme de cécité, une manière d’anesthésie. » Georges Perec

DR 18 août 2013 par Kajan(c) encore

« Car je ne le regarde pas comme on regarde une chose, je ne le fixe pas en son lieu, mon regard erre en lui […], je vois selon ou avec lui plutôt que je ne le vois. » Maurice Merleau-Ponty

 

 

 

 

 

au retour

27 octobre 2012 § Poster un commentaire

dessin rencontre dans le TGV au retour… 23 octobre

Il poursuivit son chemin jusqu’aux grandes porte de l’autre côté, et là,un courant d’air le rafraîchit, mais faillit en même temps éteindre sa lumière.         extrait de Bilbo le Hobbit de Tolkien

Un poète doit laisser des traces de son passage,
non des preuves.
Seules les traces font rêver.

(René Char)

éclair obscur

26 octobre 2012 § 7 Commentaires

dessin rencontre inspiré par Nico                                                          le 22 octobre chez Bouillon Chartier

Transmutation

Au creuset de ma tête
où kilos et kilos de souvenirs
font un bruit de feuilles sèches,
dès que ta forme jaillit
je sens couler de l’or.

(Michel Leiris)

Chaque jour

Chaque jour le voyage
dans les couloirs du matin
Interroger quelques portes
Un visage une absence
ou la route de pluie
par un matin d’automne

Puis s’accouder
La feuille la table
la solitude
Les yeux fermés

La plume glisse.

(Georges Jean)

ouroboros

25 octobre 2012 § 2 Commentaires

dessin rencontre inspiré par Djé,                                                                             le 21 octobre en buvant des jus d’ananas près du Palais Royal…..

(…)

Je verrai dans tes yeux l’universel amour,
Dans les miens tu liras la millénaire attente,
Nous sentirons en nous cette sève exaltante
Qui de chaque jour fait le jour.

Enfin nous comprendrons la splendeur de la vie,
Le besoin qui s’y vient confondre de la mort,
Et la marche éternelle — et dont rien ne dévie —
Vers un éternel âge d’or.

(Pascal Bonetti) extrait de l’hymne éternel

 

 

 

 

quête

24 octobre 2012 § Poster un commentaire

dessin rencontre pour Nana ,                                                                                   20 octobre 2012 à la Halle Saint-Pierre …

La conquête de l’immédiat

Il y a dans toute prose
une manière de pose.
Le vers est le tapis de l’instant,
la rime est son ornement.
Ce qui sort du cœur et du moment
se fait poème spontanément.

(Henri-Frédéric Blanc)

apporté par les étoiles

7 octobre 2012 § Poster un commentaire

Non le ciel ne tombera pas sur sa tête

bien que l’homme trahisse comme il respire

 

( « Je ne sais pas jouer au golf » d’Aragon )

 

dessin rencontre réalisé à distance sur un tirage de deux cartes et d’une phrase pour un jardinier qui cultive l’impatience… mais pas seulement…

à Philippe

 

 

Où suis-je ?

Entrées taguées dessin rencontre sur journal du dessin rencontre.