Anatolie

2 novembre 2011 § Poster un commentaire

Vertigineux sentiment de liberté, le regard des anciens bergers se reflète au bout de l’horizon. Leur troupeau éternel suit. Cette route semble  seul évènement de ce paysage. Mon regard se blottit derrière le petit arbre. Il faut avancer. Au bout de cet espace le monde existe t’il encore?
Ô mon âme, comme tu aspires à courir dans cette plaine…

 

 

Tagué :, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Anatolie à journal du dessin rencontre.

Méta