Personal Jesus

8 octobre 2011 § 1 commentaire

Scott Matthew

 hier soir au Bourg à Lausanne… aperçus et ambiance

I’m a little black bird
nestled in the dark
you tell me there’s and outside
world
hurricanes and sparks

I’m a little black bird
Nestled In your palm
You tell me there’s an outside
World
I’m sure it can’t be as warm.

I don’t want to learn to fly

If I want the answers to thousands of questions
Tell me to
Throw them to the wind
I think we’ve found the one solution
To a thousand questions
Help me clip my wings

I don’t want to learn to fly
That would mean I’d say goodbye

Lyrics & music by Scott William Matthew


 

Rengaines et Rébus de Musée Mécanique

30 septembre 2010 § Poster un commentaire

hier soir concert magique de Musée Mécanique au Bad Bonn de Düdingen…

qu’est-ce qui vole ainsi autour?

des pétales de roses… feuilles d’automne… rêves d’enfance… reflets des carillons… rengaines d’autrefois… les battements de mon cœur…

dans le journal du dimanche il y avait toujours un rébus…

celui-ci semble très poétique… je ne me presse pas de le deviner… je sais que j’attends quelque chose de beau…


choisir son chef sous forme symphonique

27 septembre 2010 § 1 commentaire

quelques dessins saisis pendant les répétitions de l’OSR au Victoria Hall…


l’orchestre vit une phase de transition (cf article du Temps du 23.09.2010)


un chef face à l’orchestre… mi-étreinte… mi-combat


Une musique ou une autre, ah, qu’importe !

Pourvu qu’elle m’ôte de l’âme

Cette incertitude qui réclame

N’importe quel impossible calme !


Fernando Pessoa



résonne au plafond

13 juin 2010 § Poster un commentaire

une violoniste sort de ma tête… une performance étonnante de la Cie Dynamo au théâtre 2.21

Ouvrez toutes les fenêtres!   Arrachez toutes les portes!   Tirez la maison entière par dessus moi!   Je veux vivre libre dans les airs,   je veux avoir des gestes en dehors de mon corps,   je veux courir comme la pluie le long des murs,   je veux être écrasé comme des pierres sur les routes,   je veux aller comme une chose lourde,   jusqu’au fond des mers,   avec une volupté qui est déjà loin de moi!

Fernando Pessoa (poèmes d’Alvaro de Campos)

Christophe hier soir

2 mai 2010 § Poster un commentaire

porté par la nuit qu’il aime tant…

«

j’aime bien le côté rencontre

qui prend beaucoup moins de place

qui est un moment qui déclenche

dans chacune des personnes

quelque chose

qui renvoie après

dans sa propre création

»

Christophe            (France Inter le 1er mai 2010… hier soir un peu avant minuit)


hier soir Ed Laurie

17 mars 2010 § 2 Commentaires

au Bourg de Lausanne

sur la petite scène            simplement            ne pas applaudir

est-il là? est-il sérieux?      il commence à chanter      il ferme les yeux      il parle de Camus      de vaisselle      d’Hemingway      du nom des filles      de canari      de rhum blanc   et Pessoa?

tout finit dans la gueule du chat

étranger

absent ou présent

intonation profonde d’une paradoxale apparition

et certaines de se demander s’il est beau parce qu’il chante ou s’il chante parce qu’il est beau?


le myspace d’Ed Laurie

et ce soir là…

deux croqueuses craquèrent…

pour les rideaux du Bourg !!!

Peggy, première croqueuse invitée sur ma page virtuelle…

tombé de rideau sur pieds universels


à moins qu’il ne s’agisse encore des replis de ma mémoire?


Nilda

24 janvier 2010 § 8 Commentaires

hier soir tu es passé par là…

concert de Nilda Fernandez… mon regard allumé par la spontanéité, la poésie,  par ce nomade insaisissable étrangement amoureux… à la mémoire d’un chien andalou

y yo oigo el canto de la lombriz

en el corazón de muchas niñas

dans la pénombre, en entendant ta voix, je trace un autre chemin dans le pays des âmes


la flamme a jailli de mon cœur qui jusque là se consumait lentement…


à toi qui voulais surgir de la trappe tel un fou de sa boîte


Où suis-je ?

Entrées taguées musique sur journal du dessin rencontre.