hier soir Ed Laurie

17 mars 2010 § 2 Commentaires

au Bourg de Lausanne

sur la petite scène            simplement            ne pas applaudir

est-il là? est-il sérieux?      il commence à chanter      il ferme les yeux      il parle de Camus      de vaisselle      d’Hemingway      du nom des filles      de canari      de rhum blanc   et Pessoa?

tout finit dans la gueule du chat

étranger

absent ou présent

intonation profonde d’une paradoxale apparition

et certaines de se demander s’il est beau parce qu’il chante ou s’il chante parce qu’il est beau?


le myspace d’Ed Laurie

et ce soir là…

deux croqueuses craquèrent…

pour les rideaux du Bourg !!!

Peggy, première croqueuse invitée sur ma page virtuelle…

tombé de rideau sur pieds universels


à moins qu’il ne s’agisse encore des replis de ma mémoire?


Tagué :, , , , , ,

§ 2 réponses à hier soir Ed Laurie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement hier soir Ed Laurie à journal du dessin rencontre.

Méta