printemps de Vinci

21 mars 2010 § 1 commentaire

portrait rêvé de Léonard, équinoxe et raison, fantasme et commencement

« portrait rêvé »

nouvelle approche liée à la rencontre que je présente pendant Aperti


J’ai envie de faire des miracles. Peut-être parce que je possède moins que d’autres doués d’un tempérament plus calme que moi, ou moins que ces hommes qui veulent faire fortune en un jour… Le fait est que je puis m’accommoder , et longtemps, d’une extrême pauvreté. Ce fut toujours, et ce sera de toute éternité, le lot des alchimistes , hypothétiques faiseurs d’or et d’argent; le sort aussi des ingénieurs capables de figer la pulsion de l’eau qui est au cœur même de la vie et d’arrêter jusqu’au mouvement perpétuel; le destin enfin du nécromancien et de l’enchanteur, parvenus ceux-là au suprême degré de la folie.

Extrait des notes de Léonard de Vinci

pour Aigle gris, qui étudie la route des anges…

Tagué :, , , , , , ,

§ Une réponse à printemps de Vinci

  • Aigle Gris dit :

    … un enchanteur fou… une folie enchanteresse… Accepter la folie simple mais furieuse comme on accepterait de passer la dernière douane? Mais je trace ma voie au milieu des nuages. Je suis aveugle. Et amnésique. Encore et toujours recommencer. Plus la mémoire s’efface et plus elle se répète. Alors, comme le dit J.M:¨Poète, prends ton néant et lutte! »

    Merci pour les mots. Et pour l’au-delà des mots!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement printemps de Vinci à journal du dessin rencontre.

Méta