elles@centrepompidou

12 novembre 2009 § 4 Commentaires

jours de novembre à Beaubourg

elles@centrepompidou

elles@centrepompidou

sur un échiquier à peine voilé

le hall d’entrée du grand musée

les pièces immobiles sont des cavaliers en fauteuils

échec à l’ennui?

au sommet trouve-t’on un roi?

en tout cas pas de doute sur la couleur des pièces…


« La réalité d’une œuvre, c’est le triple rapport qui s’établit entre la chose qu’elle est, le peintre qui l’a produite et celui qui la regarde. »



quel plaisir en attendant le sommeil

de savoir que la lumière me réveillera demain

ces longues ballades d’automne m’ont conduite au delà des apparences

sur le seuil tranquille je m’endors enfin




Tagué :, , , , , , ,

§ 4 réponses à elles@centrepompidou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement elles@centrepompidou à journal du dessin rencontre.

Méta