peu avant midi

8 octobre 2010 § 1 commentaire

se dégage du café

celui-ci comptant ses crêpes

la pensée brûle

quand saigne au loin la rivière

l’étrange arôme de mon existence

 

 

Tagué :, , , , ,

§ Une réponse à peu avant midi

  • Langda dit :

    Tiens tiens, encore une étrangeté : je me suis justement fait des crêpes, hier soir !
    A part ça, merci pour le coup de réveil matin de l’autre jour… Ca m’a fait du bien. On doit toujours trouver un peu de temps pour la poésie !
    A plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement peu avant midi à journal du dessin rencontre.

Méta