regard au delà

17 mai 2011 § 4 Commentaires

« Les chants des hommes sont plus beaux qu’eux-mêmes,
plus lourds d’espoir, plus tristes, plus durables.

Plus que les hommes j’ai aimé leurs chants.
J’ai pu vivre sans les hommes, jamais sans les chants;
Il m’est arrivé d’être infidèle à ma bien-aimée,
jamais au chant que j’ai chanté pour elle;
jamais non plus les chants ne m’ont trompé.
Quel que soit leur langage, j’ai toujours compris tous les chants.

Rien en ce monde,
de tout ce que j’ai pu boire et manger,
de tous les pays où j’ai voyagé,
de tout ce que j’ai pu voir et entendre,
de tout ce que j’ai pu toucher et comprendre,
rien, rien ne m’a jamais rendu aussi heureux que les chants… »

Nazim Hikmet
« Paris ma rose »

en français pour toi Langda

(Traduction Hasan Gureh)

avec un chant en lien…

Tagué :, , , ,

§ 4 réponses à regard au delà

  • Langda dit :

    Merci pour la traduc’ ! J’adore la simplicité d’Hikmet – en voilà un qui écrit pour qu’on le comprenne 😉 – et le vague à l’âme mystique de tes dessins.
    See u

  • Kajan dit :

    traduc’… quel drôle de mot!

  • Kajan dit :

    c’est le côté obscur de la force… et de là sort notre première création, n’est-ce pas? qui sait une sorte de carburant initial pour toute forme poétique… un appel à la transcendance…
    (entre toi et moi j’avoue un faible pour le trous de b….)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement regard au delà à journal du dessin rencontre.

Méta