colonel astral

6 juin 2011 § Poster un commentaire

inspiré d’une bouleversante exposition au Musée de l’Art Brut à Lausanne

Comme ● un ● Papillon ● Libre ● je suis ● Tout ● le ● Monde ● est à moi et ● tous ● je fais ● Rêver

Fernando Oreste Nannetti est l’auteur d’une oeuvre magistrale, située à Volterra en Toscane (Italie), qui est aujourd’hui presque totalement détruite. La Collection de l’Art Brut la fait revivre à travers une exposition, la première en Suisse, réunissant divers media (photographies, film, lectures, fac-similés), et un catalogue de référence. L’auteur d’Art Brut a gravé des inscriptions 9 années durant, de 1959 à 1961, puis de 1968 à 1973, sur les façades de l’institution psychiatrique où il était enfermé. Sa création, un livre de pierre de 70 mètres, donne à lire une poésie extravagante, utopiste et libre, ponctuée de dessins.

des inscriptions sur un mur qui tombe en ruine

des ombres dans un carnet

des chaises vides partout

laissées par ceux qui ont écrit à personne

Tagué :, , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement colonel astral à journal du dessin rencontre.

Méta