Marilyn oxychlorée

17 septembre 2012 § 2 Commentaires

dessin collage à propos de l’usage des pesticides dans le jardin…

ô le doux parfum des salades…                           à grand fou

La Madone aux Lys

J’ai bu, tel un poison, vos souffles éplorés,
Vos sanglots de parfums, lys fauves, lys tigrés

Dédiez au matin votre rose sourire,
Lys du Japon, éclos aux pays de porphyre.

Ténèbres, répandez vos torpeurs d’opiums,
Vos sommeils de tombeaux sur les chastes arums.

Lys purs qui fleurissez les mystiques images,
Sanctifiez les pelouses et les feuillages.

Lys de Jérusalem, lys noirs où la nuit dort,
Exhalez froidement vos souvenirs de mort.

Vastes lys des autels où l’orgue tonne et prie,
Brûlez dans la clarté des cierges de Marie.

Sollicitez l’avril, ses pipeaux et ses voix,
O muguets, lys de la vallée et des grands bois.

O lys d’eau, nymphéas des amantes maudites,
Anémones, lys roux des champs israélites,

Soyez la floraison des douleurs de jadis
Pour la vierge aux yeux faux que j’appelai mon Lys.

(Renée Vivien)

Tagué :, , , , , , , , , ,

§ 2 réponses à Marilyn oxychlorée

  • Cochonfucius dit :

    D’un cauchemar éploré
    Tremble un pelgrane tigré ;

    Auprès de lui, mort de rire,
    Un pelgrane de porphyre ;

    Un pelgrane ivre d’opium
    Dort au fond de l’aquarium ;

    Un pelgrane un peu plus sage
    S’alimente de feuillage ;

    Un pelgrane noir s’endort
    Sur un tas de poissons morts ;

    Un pelgrane chrétien prie
    La douce vierge Marie ;

    Un pelgrane à forte voix
    Fait retentir les grands bois ;

    Un pelgrane sybarite
    Est maudit par Aphrodite.

    (J’avais cru voir des pelgranes,
    Mais ce ne sont que des ânes).

  • Kajan dit :

    où comment le vaillant tailleur fut envoyé chasser les monstres…
    les mouches maintenant confondues aux dragons
    grâce à l’inspiration vertigineuse d’un fumeur de moquette
    qui rêvait que l’on goûte ses salades…
    ô Cochonfucius
    tes mots résonnent désormais dans les effluves mortelles
    de Marilyn au jardin…

    merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Marilyn oxychlorée à journal du dessin rencontre.

Méta